A l’ouest rien de nouveau

Retient la nuit, retient ma vie,
Loin de moi les soucis
Envole moi loin d’ici
Sous la lune endormie
Je te serrerai dans mes bras
Assis au bord du monde
Devant l’eternelle ronde
Accroche toi plus fort a moi
Mélangés l’un a l’autre
Tien moi chaud au coeur
Pendant nos longues heures
Oublie les regards des autres
Infinité de nos sentiments
Invisible aux yeux des gens
Invincible aux outrage du temps
Inséparable fougeux amants
Partons ensemble sur la voie
Des innocents enfants rois
Jure moi ton avenir
Je te donne mon devenir
Aime moi comme je t’aime
Notre vie dans un poème.

Bon c’est du vite fait c’est pondu en 3 minute mais bon j’avais envie d’ecrire quelque chose…

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web