Et d’un !

Les création illusoires d’un esprit déambulatoire,
Aveugle dan le noir comme leitmotiv : le désespoir
En proie a une fatalité : un sens aiguë de la réalité
Comme un sentiment implanté : pas d’avenir pour l’humanité
Extrême lassitude forgé par d’effroyable habitude
Plongé dan une profonde étude celle de ma solitude
Se torturer à loisir, jour après jour : souffrir
Se battre pour bannir cette omniprésente envie de mourir
Cette étrange impression n’est pas une dépression
Ecrasé par l’oppression qui régit notre nation
Comme état de conscience : la pure méfiance
Un monde pourvu de l’absence de toue innocence
Alors toi et moi prisonnier des lois
Décapitons le roi, a sa vu, de sang froid

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web