Le petit dernier pour la route

Invisible au yeux du destin
La meme rengaine tout les matins
Marchant entre les ombres
Caché dans le nombre
Spectre au milieu des yeux bandés
Fantome a l’esprit lacéré
La réalité pour seule enemie
Le week end en ami
Les soirées illusoirs
De zombie en mal de boire
Du reve d’ailleurs emplissant nos pensés
Distance et soleil pour vrai liberté
Certain arrivent a prolongé le noir
Avant de laisser entrer le desespoir
Attendant le jour ou un billet d’avion
Nous liberera de notre nation
Ayant abandonné l’utopie
De faire changer les choses ici
Une autre vie en attente
De condition plus clémentes
Rend toi compte que tu ne peut rien changer
Ta vie est un cauchemard d’aliéné

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web