Et si…

Copyright

…si j’étais désespérement normal ? milles visages, milles émotions tous simplement. Peut-être que l’on est qu’une seule et même personne confronté non pas à différente façette mais à différents sentiments. Les moments où je me retrouve la tête entre mes mains à tenter de calmer le tremblement mental n’est peut-être qu’une émotion dont j’ignore le nom. Que le mal que l’on peut se faire à soi-même est un sentiment humain qui s’exprime par l’action. J’ai parfois l’impressions que tout est feind, la folie douce qui envahie vos pensées est peut-être là pour masquer autre chose, quelque chose de pire, de plus profond et pourtant si prés de la surface. Il y a quelques chose qui rampe sous ma peau sans pouvoir définir ce que c’est. Ca refuse de sortir, ca se cache la plupart du temps pour réapparaitre quand on s’y attend le moins, furtif, violent et éphémère.
Peut-être que j’imagine tout ça. En réalité je vais bien, il ne se passe absoluement rien de notable et tout ceci est une chimère créée pour m’échappé de moi-même. Si j’avais plusieurs cordes à mon arc mais aucune flèshes ? Milles visages mais aucun fond ? Milles possibilités mais pas d’avenir ?
On me l’a déjà dit, je devrai arreter de me prendre la tête. Faudrait que j’essaye un jour.

Un jour.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web