L’est pas top cuilà…

Rappelle moi ma soufrance
Quand je tombai de haut
Dis moi les silences
Quand je cherche mes mots
Laisse moi compter les secondes
Qui nous séparent pour le moment
Laisse moi admirer le monde
Qui s’obscurcit en t’attendant
Je vois les instants blottis
Savourés minute aprés minute
Je vois les joues rougies
Quand nos lèvres luttent
J’entrevois les regards muets
Et les extases  mélées de frissons
Je lis en toi tout les secrets
Que tu cacheras pour de fausses raisons
Je veux déjà chasser tes doutes
Quand tu chercheras dans mes yeux
Les raisons qui font que nos routes
Se mellent pour que l’on soit deux
Le jour où tu te trouveras sur mon chemin
Laisse moi te serrer contre moi
Toi qui n’existe pas encore pour mes mains
J’attend que tu me vois.

Je l’aime pas, pas du tout ce poème. Pourtant je le met. Je sais pas pourquoi.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web