Copyright

Savoir que je suis là ne m’aide pas.
Le secondes qui passent non plus
Pour passer le temps, j’use ma voix
Mais les mots forcés nous tuent.

Je te regarde comme je m’interroge.
Je ne sais jamais ce que je dois faire.
À quelles règles on déroge
Sans conséquence amère.

Accrocher tes yeux sans les écorcher,
Je voudrais deviner une envie.
Serrer ton corps sans l’écraser.
Sentir un non ou pire, un oui

Des voix se chamaillent mes actes
Pendant que je les écoutes
Je perds des occasions de contact
Cloué au sol par les doutes.

Et soudain commande l’instinct
J’admire les barrières qu’il terrasse.
Sans réfléchir prendre ta main
Et m’appercevoir que je t’embrasse

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web