Heureux flashback


Les 60’s (prononcez sikstiz) j’aime. En tombant chez kmlz par hasard j’ai atterris ici. Jolie gallerie. Bien sur dans les années soixante internet c’était pas vraiment ça, les coupes de cheveux avaient un coté assez tarte et l’amour libre possédait un petit côté pilleu assez repoussant selon nos critères actuels. Mais, parce qu’il faut un mais c’est une époque que j’aurai aimé vivre. Pas en France, plutôt en Angleterre ou aux Etats-unis. Parce que les sixties c’est un monde à part, où ce qu’on appelai encore les jeunes premiers avait une vrai classe, une flamme qui leur donnait cette etoffe que l’on trouvera jamais dans les stars préfabriqués de la téléréalité ou des maisons de productions comme AB, AZ, M6 ou TF1. Parce que les belles femmes avaient des formes (Sophia Lauren, Brigitte Bardot, Gina Lollobrigida, Claudia Cardinale), parce que la musique avait la force et la folie de ceux qui la créait, je pense à la voix de Janis Joplin, à Hendrix, aux Stones, à Lennon, à Clapton, au Jefferson Airplane. Je pense aussi aux fulgurant et fugitif passage de Bobby Fisher dans le monde des échecs(oui je sais là faut aimer sinon on s’en bat…), je pense aux poètes un peu dingue qu’était Morrison, et qu’est encore Dylan. J’aime parce que c’est aussi la guerre du Vietnam et le mouvement hippie, parce que c’est Elvis, Woodstock et que Jane et Serge étaient encore ensemble. Parce que faite l’amour pas la guerre ça sonne toujours bien. Parce que Imagine ca fait du bien.

Il y a 400 photos c’est pas enorme, mais ca aide pas mal à se plonger dans une époque que je en connais que par des films et la musique. Mais rien que pour ça j’y mettrai bien les pieds.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web