Cold

Copyright: Moi

Le net est froid. Horriblement froid. C’est un froid lumineux, c’est pour ça qu’on ne le voit pas. Dans le noir on ressent beaucoup plus le froid. Quand je dis que le net est froid c’est humainement. C’est plat, sans relief, impersonnel on ne sent rien. Ce qui me frappe le plus c’est le contact avec les gens. On est présent sans pouvoir toucher, rassurer, pincer, caresser, mordre. On est tout prés mais sans pouvoir aller chercher au fond d’un regard, sans pouvoir écouter le ton, les sens cachés, sans pouvoir deviner les larmes, les sourires, les bâillements. Vous pouvez toujours me parler de webcam ça reste exceptionnel. Et quand bien même la webcam ne vous permet pas d’apprécier les formes d’un visage, ses ombres, ses défauts, la texture de la peau. Vous ne pouvez pas savoir comment réagirait untel ou untel si vous lui preniez la main a cet instant précis. Même le son se fait rare qui parle via internet ? Comment sentir la chaleur d’une voix, un sifflement un soupir un cheveux sur la langue une voix fluette enfantine ou Barry Whitienne. J’aime ça pourtant. Même derrière un millier d’épaisseurs de plastique, de câbles et de signaux électrique, j’entrevois des personnalités et derrière ces pseudos, je devine les personnes qui sont on ne peut plus réelles. Leur monde à eux si loin et si proche à la fois. Mais il n’y a rien, absolument aucun procédé du net, aucun substitue sensoriel qui vous donnera la chaleur d’un corps, le frisson d’un baiser ou la douleur d’un regard.

2 commentaires

  1. C’est froid, je suis tout à fait d’accord. Et pourtant, il y a des gens qui arrivent à resentir des choses, malgré cet écran qui sépare, malgré l’absence de voix, d’images, cela n’implique pas forécement l’absence de sensation. L’expérience du web est somme toute étrange selon moi. Il y a beaucoup de paradoxes. Et comme tu dis, on peut deviner… Mais rien ne vaut la réalité oui…

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web