Une petite tumeur au plus près de mon coeur.
Elle n’est pas maligne mais sa présence est palpable.
Rien ne la fait partir.
Elle se nourrit de désirs et de souvenirs.
Plusieurs traitements envisagés, elle devait même s’auto-digérer.
Mais rien y fait.
Ma petite tumeur restera là, en moi.
Que j’y pense ou pas.
Pas besoin de la voir pour la sentir grandir.
Parrait qu’un jour ca fait plus souffrir.
C’est loin « un jour »…

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web