Copyright

   Il parait que c’est la période des résolutions, des bilans, on repart à zéro et on espère que tout ira mieux. Le premier janvier n’est qu’une date finalement, on peut faire ce bilan à la fin de l’année scolaire, au moment de son anniversaire, ou de n’importe quel autre événement marquant pour soi. Si je regarde 2009 du coin de l’œil, je ne suis pas spécialement emballé. Pour commencer j’écris très mal les 9. Et puis j’ai l’impression, fausse certainement, d’avoir beaucoup fait en 2008. J’ai pris un appart, remboursé mon crédit bagnolle, acheté une moto, suis toujours en couple, me suis meublé décemment, gardé un taf correct, ai des tickets restos, une bibliothèque/DVDthèque bien remplie, suffisament de musique sur mon pc pour écouter en continu pendant des mois, le net, arrêté mon addiction pour WoW, une gratte et un APN qui prennent la poussière. Comme dirait Tyler, je suis « complet ». Que me reste-il pour cette année ?
« Profite ! » qu’elle dit.
« Ne soit jamais complet » répond Tyler.
Je crois que j’ai pris un coup de vieux en fait, j’approche de mon quart de sciècle en riant, mais je ris jaune. J’aurais du rester ado. Cette période bénie en fin de compte. Avoir eternellement 17 ans. Ne jamais entendre parler de PEL, d’abattement fiscaux, de déclaration de revenu, d’enfants, se contenter d’avancer en emmerdant le monde. C’est peut-être mauvais signe d’avoir des regrets à 25 ans. Je crois que je vais commencer l’année par un grand MERDE en fait. Ca défoule pour le coup.

7 commentaires

  1. Que tu aies 17, 25 ou 72 ans, je crois qu’au fond, c’est la même chose. L’âge n’est qu’une excuse pour l’enlisement dans lequel on se cache à soi-même petit à petit. Si tu réfléchis, en réalité, tu ne trouveras aucun obstacle vers la surface sinon toi et toi seul. Ce qui ne veut pas dire que la remontée est aisée.

  2. Je crois qu’en effet faut savoir profiter un peu des situations à peu près stables…parce que les éléments perturbateurs finissent toujours par frapper à notre porte. Après, comme disait l’autre, on est pas sérieux quand on a 17 ans…mais rien ne nous force à l’être à 25.
    Dis toi que t’as passé une étape, déjà.

  3. Arg moi aussi j’ai bien 25 ans…
    Y a toujours à faire malheureusement, mais bon c’est vrai qu’à 17 ans, j’avais moins d’emmerdes. Mais j’étais moins jolie aussi ^^

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web