J’ai une belle collection de couteaux . Je les garde précieusement et personne n’a le droit de les toucher à part moi. Je ne les aiguise pas tout les jours mais ils ne sont pas pret de ne plus couper. Ce sont de vrais rasoirs. Quasiment des scalpels. Je le sais, parce que je m’en sert souvent. Ils me servent à amputer les parties qui me dérangent. Une fois sectionnée je n’ai pas besoin de cautériser la plaie. Je ne saigne plus. Pourtant parfois certaine partie repoussent. C’est un curieux phénomène contre lequel je ne peux rien. Alors je recoupe encore et encore. Je ne souffre pas quand je me sert de mes lames. Mais il y a toujours quelqu’un d’autre pour ne pas apprécier ma méthode et en être la victime. Tant pis. Ce n’est pas mon corps que je torture. C’est ma vie.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web