Like a Rolling Stone

Aujourd’hui Friends c’était l’épisode sur le passage à la trentaine. Et j’ai réalisé que, merde, j’avais raté ma vie. Pas ma vie complète hein, ma vie artistique. Nan c’est vrai quoi, j’ai 25 ans et pour la rock star c’est foutu et si c’était le cas je devrais mourir avant mes 30 ballais comme Hendrix, Joplin, Cobain, etc. Mozart avait déjà pas mal de CD derrière lui et Rimbaud avait lâché la poésie depuis un moment. Finalement y’a que Jésus avec ses 33 ans qui s’en tire bien mais il a des circonstances athénuantes. Aujourd’hui pour qu’un texte soit connu il faut qu’il soit produit par Timbaland. D’ailleurs y’a surement des poètes bien meilleurs qu’Arthur mais ça ne fait plus recette alors pour les connaitre…
Me reste la peinture où je ne suis pas doué, la sculpture mais j’ai peur que les écolos défenseurs des pierres m’empêchent d’essayer, la littérature je suis inapte par essence, la musique, qui ma permis de trouver rapidement mes limites de guitar hero. Je devrais essayer de monter un film en auto-production. Y’aurait du sang des larmes, de la souffrance. Une introspection surréaliste avant gardiste d’un héro incompris. Et puis à la fin il se fait écraser par un camion poubelle conduit par un alcoolique nihiliste. Ouai.
Sinon je me console en me disant que beaucoup d’auteur furent connus tard et on pondu leur chef d’œuvre vers la fin de leur vie. Sans doute un éclair de clairvoyance finale. Comme Hemingway.

Je veux pas atteindre 30 ans.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web