Carl Aderhold – Mort Aux Cons

Bouquin marrant. L’idée de base est intéressante, mais hélas pas suffisante pour en faire 400 pages. Il y a un gros creux de 200 pages au milieu où l’on s’ennuie ferme. Pas d’évolution, juste un décompte. Mais ça se termine quand même. En forçant un peu.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web