Il lui avait dit que ça se réparerait avec le temps.
Le temps ferait son oeuvre.
En jours ou en heures.
Il suffisait d’attendre.
Elle l’avait cru alors.
Jusqu’à être à bout.
La patience n’a pas suffi.
Un tournevis judicieusement planté entre ses côtes, elle avait réparé son coeur.
Une fois pour toute.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web