De l’importance du secret

Quand trop longtemps il demeurait silencieux
Alors d’une voix d’ange elle demandait
« À quoi penses-tu ? »
Invariablement il répondait
« C’est un secret »

« Mais cela m’est dû ! »
Exigeait-t-elle
Ainsi pour savoir ce qu’il avait en tête
Elle lui fendît le crâne
Quoi de mieux pour sonder l’âme
Que de plonger ses mains dans un cortex ?

Au milieu des méninges hélas
On ne pouvait rien lire de très clair
« C’est pour le mieux » décida-t-elle
« Je n’aime pas les mystères »

1 commentaire

  1. De rétention en cale de fond
    J’en ai même oublié mon ombre
    Je promène moi dans vos décombres
    On m’a donné un bout de rien
    J’en ai fait cent mille chemins
    J’en ai fait cent
    J’en ai fait un
    Un chemin de l’identité
    L’iditenté l’idétitan
    L’y tant d’idées à la ronde
    Et dans ce flot d’univériens
    J’aurai plus d’nom j’aurai plus rien
    Dis moi c’est quand que tu reviens.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web