SHIT JUST GOT REAL


Depuis le 2 janvier j’ai repris le chemin de la formation, et cette fois c’est du sérieux. Fini de glander en récoltant les bonnes notes. On attaque la formation à proprement parler, ce qui implique des mots bizarres comme andragogie, sémantique, charge pédagogique, finalité, opérationnalisation d’un objectif, j’en passe et des meilleurs.
Jeudi j’ai reçu mon « kit pédagogique »(tout est pédagogique à partir de maintenant), c’est à dire 12Kg de livre. Mes lectures du soir vont changer de registre…
Pour la pratique, j’ai passé un examen pour vérifier mon niveau de conduite. Rien de bien violent à corriger sauf que je conduis trop au frein moteur et qu’il faut être parano sur tous les contrôles d’angles morts.
Niveau stage, j’avais déjà trouvé mon bonheur la semaine dernière après seulement une visite d’auto-école. Vendredi j’y suis donc allé à 18h pour signer les papiers de stage. J’en suis reparti à 20h après que mon nouveau boss m’ait fait passé une épreuve de code, présenté le soft de gestion des horaires/élèves/paiement, interrogé sur mes connaissances du bouquin, et cité les articles de loi du code pénal de chaque erreur que j’ai commise au test de code. En gros le mec est un casse couille qui sait tout et passe son temps à tester ses élèves jusqu’à ce qu’ils soient incollables. Un bon prof quoi. Juste ce qu’il me faut pour me motiver.
La semaine prochaine je devrais, si tout va bien, commencer à conduire à la place du moniteur avec les doubles commandes et vendredi première journée en entreprise. Cette fois c’est pour de vrai, on rigole plus.

Roger !

3 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web