Prise de tête assez vielle

Les conversations et réflexions personnelles ou en groupe peuvent-elles mener à quelque chose ?
« Il existait dans un monde lointain un peuple, les SchouSchams dont la doctrine principale était « tel fût, tel sera »; Les Schoushams furent tous décimés jusqu’au derniers par les Emites dont la doctrine était « tel fût »; (c) Djobi squid calamar hurlant et puis plein d’autre nom (citation déposée et copyright réserver).

C’est avec ce truc que quelqu’un ma éclater le cerveau et ma relancer dans l’écriture après une longue conversation qui précédai et qui n’avait strictement rien à voir avec ceci. Pourquoi le citer alors ? Parce que le fait de le citer c tout et c rien .et puis sa me permet de lancer le sujet taper comme un porc plus haut d’ailleurs. Mais bon après tout g le temps pourquoi pas nos demander pourquoi je pose le sujet ? Parce que g 19 ans et que d’après moi soit g pas finit ma crise adolescente soi je l’ai fini et il en résulte un beau merdier intellectuel ou alors une prise de conscience générale qui me conduira (qui sait ? ) à me couper une oreille ou finir ma carrière comme trafiquant d’arme au Venezuela. En fait je crois que je veux savoir ce que peut donner un esprit jeune, désabusé, démoralisé, enfumé, et même hyper sensibilisé quant l’envi d’écrire lui prend. Peut – être rien peut être un chef d’oeuvre mai en fait, on s’en fou puisque même le dit hypothétique chef-d’oeuvre ne sera lu que part des personnes trier sur le volet de mon entourage c’est à dire tous ceux qui le voudront. Aussi bien ce que je n’aime pas d’ailleurs car si je puis leur apprendre quelque chose ou si après avoir lu ce torchon bourrer de faute ils me sortent un raisonnement qui met en pièce le mien j’aurai peut être pas perdu ma journée.

Donc le sujet en lui-même me vient de cette conversation qui précédai, parce que nous n’avion cesser de proférer des paroles ou écrits plutôt qui chercher à résumer le sens de la vie, les raisons de notre échec scolaire et donc professionnelle, le mystère principal de l’univers : Les femmes, ou encore le pourquoi du comment c pour quoi faire le nombril ? Et en y repensant, je me dis que le fait de réfléchir ainsi a raison et a travers sert peut-être ( c fou le nombre de peut-être dans ce texte normal je sui tout neuf moi j’y connais rien alors je m’avance pas trop !) En fin de compte a augment ma conscience, à faire de l’XP spirituelle pour les initié mai sa ne mène pas a grand chose enfin rien de concret a part peut-être ce récit en lui-même et c sa qui est ironique. Enfin bref si tout cela sert à quelque chose alors a quoi si pas à s’améliorer? Et bas la seul autre réponse que je trouve c que c pour nous faire prendre conscience du monde qui nous entour et nous pousser (contre notre volonté) à aller vers les autres pour encor nous améliorer, je citerai Tyler Durden « s’améliorer soi même c de la masturbation… », il a peut être raison encor kil faut que j’arrête de le prendre pour quelqu’un de réels c un acteur qui joue un rôle écrit par un malade mentale qui sait exactement ce que c que l’insomnie ou (exclusif) ce que c que de sentir deux personne en soi(un résigner et un révolutionnaire) je ferme la parenthèse la dessus. Le fait est que quoi que je fasse, que j’écrive, que je dise, rien avance les choses ne change pas et c normal c pas des actions que je fais mai des réflexions et les réflexions ne créées rien donc sont inutiles. On pourrait croire que je viens de répondre au sujet mai non c trop facile l’esprit humain repousse toujours les limites pour ne pas voir s’affiche le « the end » final qui va clore la réflexion. En tout cas pour moi c comme sa… alors je continu : je veux simplement remplir la page de wordpad avec mes pensées de chtarbé car sa peut être que sa je dois être chtarbé, lessiver du ciboulot, atrophier du bulbe, un connard qui cri à la fin du monde dan les rue de new York (condoléances a l’architecte) en agitant une cloche. J’enrage de ne pas savoir ce que je fou ici en fait, est-ce que je sui ici sans but sans raison le résulta d’une immense farce aléatoire dont t le dindon est… moi. La solution c pas dieu c aucun dieu : c trop facile de se laisser satisfaire de sa alors quoi ? Bas j’en sais rien… c affreux non ? Non, d’accord vous vivez ailleurs au pays de la bonne volonté et des lendemains qui chantent bande de veinard pourquoi sui je l’un des seuls a être réveiller ou alors le seul aveugle. Je ne veux pas savoir et puis d’abord je m’arrête tien pour ne pas finir cette foutu page et me contredire. Je ne ferai pas non plu de conclusion c trop classique pour quelqu’un comme moi trop évident alors voila essayer d’en faire autant aller jusqu’au bout de votre raisonnement. STOP

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web