Addicted to love…

Ya des jours comme ca où on voudrai que ca vous quitte l’esprit, rien que quelques minutes avoir les pensés libre. Une obsession, des questions, une envie, des barrières. C’est l’effet papillon : Une tempête sur le coeur provoque un ouragan dans la tête. Avec un peu de chance, je trouverai la paix dans l’oeil du cyclone…

2 commentaires

  1. Arf, m’en parles pas…
    Suffit d’un leger doute pour te donner mal au coeur, pour te tourner le crâne.
    Suffit de ne plus avoir de doutes pour que d’autres se chargent de t’en bourrer aussi…
    Monde de merde.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web