Le Vous sans retour.

Peut etre que trop de Vous
M’a finalement rendu maboul
C’est l’abus de manque surtout
Qui fait que tout s’écroule

Quand le Vous regarde ailleurs
Moi je reste sur le carreau
C’est là tout mon malheur
J’aurai du oublier plus tôt

Tant pis pour la bonne figure
Aprés tout je ne suis plus votre
Tant pis pour ma bonne posture
J’efface ce qui était notre.

Quand d’un regard le Vous m’appelle
C’est tout un monde qui ressurgit
Mais ya un détail qui m’interpelle…
Ce sont vos larmes que j’essuie

Triste Sir aux gallons perdus
Qui cherche un Vous de déjà-vu
Dans l’ombre je m’evertue
A panser un coeur fendu

Toujours là pour relever
Mais pour Vous tout à changer
Peu importe mes yeux mouillés
Si un sourire sort de mes lachetés.

Le Vous m’est bienfaiteur
Tant qu’il reste à bonne distance
Ni haine ni rancoeur.
Juste une sombre espérance.

1 commentaire

  1. Il est vraiment superbe celui-là…. Pardon d’être aussi bête et de trop souvent ne pas agir avec toi comme je le devrais.
    Je vais faire des efforts pour ne plus pleurer.
    Mille bisous

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web