J’aime pas les enfants.

Copyright

    J’aime pas les enfants. D’ailleurs j’en veux pas. Pour le moment comme « on » aime à l’ajouter à la fin de ma phrase. Mais même. Remarque, les gamins en eux même, ne m’ont rien fait. J’ai une quinzaine de cousins et cousines dont je suis l’ainé et les réunions de familles m’ont familiarisées avec la marmaille. Je sais maitriser deux furies de 5 ans d’un bras en en soulevant un de 8 ans par l’autre et en tirant un dernier à mes chevilles. Le tout sans m’énerver contrairement aux parents. Ce que je ne supporte pas avec l’idée des enfants, en dehors du fait que celles qui en parlent l’expriment en parlant uniquement de bébé ce qui semble les déconnecter du fait que ces bêtes là grandissent, ce que je ne supporte pas donc c’est l’innocence. Ou pour être exact, la perte de celle-ci. Je trouve ça insupportable. Je voyais hier la gamine de 3 ans d’une amie d’enfance retrouvée récemment, qui me souriait avec toutes ses dents et qui me fixait pour repartir se cacher. Je la regardais et je pensais que ça ne durerait pas. Cette innocence. À quel age un gosse dira-t-il « enculé ! » sans comprendre ce qu’il dit ? C’est quoi l’age de destruction du père noël et de la petite souris ? Et l’age du premier mensonge ? À quel age sait-il que c’est un comédien dans le costume de Mickey ? que les vrai princesses se shootent à la coke dans les soirées Jet Set. Que la vie a des bon côtés mais surtout beaucoup de mauvais. Que parce qu’on a foutu la planète en vrac il a plus de chance d’avoir un cancer ou des allergies qui n’existaient pas il y a 20 ans. Que l’amour et toutes ses jolies choses ça passera après ses problèmes de fric. Et que non, en vrai, les gens dansent et chantent rarement dans la rue à l’unissons si ce n’est pas un coup marketing d’une firme lambda. Pendant trois à cinq ans il regardent les dessins animés et pleurent quand une bête meurent. Et puis ça s’arrete. C’est ça que je trouve trop triste. L’innocence ça devrait être inateignable, immaculée et éternelle, au lieux de ça, c’est corrompu et taché du sang des ainés. Toujours trop tôt. Et c’est ça qui me fout en l’air. J’aime pas les enfants.

9 commentaires

  1. Je déteste ces réactions, « Tu verras, d’ici à quelques années, tu changeras d’avis, gna gna ». C’est un choix qui nous est propre, pour des raisons qui nous sont propres, et les tiennes me semblent tout à fait justifiées.

  2. Ni l’un ni l’autre. Quoique plutôt le second. L’enfance ça disparait pour toujours très vite. Même les souvenirs sont vus par notre regard d’adulte.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web