Contraire

Hubert Selby Jr. – Le Démon

C’est mon premier de l’auteur de Requiem for a Dream et je suis mitigé sur ce livre. Si l’histoire m’a globalement plu et que le style est assez direct et original, j’ai eu du mal avec l’écriture. Comprenons nous bien, le livre se lit bien mais j’ai tiqué sur certaines lourdeurs d’écriture, des dialogues parfois difficile à suivre puisque tout est écrit à la suite, bien qu’on nous gratifie parfois de la grâce d’un retour à la ligne lors d’un échange. Certaines scènes m’ont franchement gonflé à m’en filer la nausée. Rien de violent, c’est juste que les descriptions de parfait bonheur à la sauce « American Dream » 50’s avec la petite famille idéale et la femme soumise, je supporte mal. Faudrait que j’essaye Last Exit To Brooklyn…

2 commentaires

  1. Marrant, je pensais vraiment que tu accrocherais autant que moi, et je n’ai pas du tout interprété le fond et la forme de cette façon. J’ai adoré le style d’écriture, surtout cette façon de transcrire les dialogues à l’état brut. L’american dream qui essaie de survivre alors qu’il se noie est délectable, dans toute la naïveté des gens qui veulent sauver les apparences. Ce que tu reproches étaient à mon sens les clefs de voûte du bouquin. Tu veux que je te béta-teste Last Exit…, qui est dans ma pile de livres à lire ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web