Frédéric Beigbeder – 99F(14.99€)

J’avais vu le film ainsi que « l’amour dure 3 ans » mais celui-ci est mon premier Beigbeder version livre et ça m’a beaucoup plus. En dehors du côté tête à claque propre à l’auteur c’est surtout bien écrit, très intelligent et référencé. C’est fin et gras, cynique et désenchanté, pessimiste et romantique dans le fond. D’un certain côté ça m’a rappelé Fight Club dans un style littéraire bien différent mais le ton est assez proche. Le roman se lit vite, en séquences clipesque. Du coups, j’en lirai certainement d’autre.

4 commentaires

  1. De cet auteur j’ai beaucoup aimé Windows on the world, que je n’ai pas mais que je te recommande du coup puisque 99F t’a bien plu. (et si tu n’as pas vu le film, tu peux, il est assez fidèle au livre et Jean Dujardin y est très bon – comme toujours dans les rôles de connards)

  2. J’ai également commencé par 99F qui est excellent. J’ai ensuite lu Un roman français, très bien écrit et très personnel. Windows on the world est très bon, fort même si on connaît l’issue, forcément intense, j’ai un peu moins aimé les passages où il parle plus ou moins de lui au milieu de son récit. Mais je te conseille quand même.

  3. Je viens toujours faire mon emmerdeuse,mais je n’aime pas DU TOUT Beigbeder.
    Rien que son nom m’exaspère  » Beigbedé, Begbédère? ».
    Mais bon je ne me suis peut-être pas tournée vers les bons romans, j’ai empoigné « l’égoïste romantique » sur une étagère de la fnac il y a bien longtemps en me disant que ce serait extraordinaire,après la moitié je me suis rendue compte que l’homme n’avait rien d’intéressant à raconter.
    Deux autres paires de mains s’en sont emparées toutes aussi optimistes que moi et n’ont pas été beaucoup plus loin non plus, elles trouvaient également que c’était assez pauvre, narcissique et redondant.
    Le coup fatal a été porté à un cours de français où notre professeur de section nous avait donné un texte du gus qui grosso modo expliquait que toute la merde de la société actuelle était dûe à nos parents qui étaient des grosses moules et que leur lâcheté nous avaient précipité dans un gouffre alors qu’ils auraient dû se battre et redresser la situation tant qu’il était encore temps. Tout le monde était d’accord avec cette enflure qui reportait toute la frustration d’une génération sur le dos des autres et c’est devenu le nouveau héros de toute une classe d’élèves. Le débat a été houleux puisque j’étais seule contre 15 autres à penser qu’il méritait une chaise dans la gueule pour son texte prétentieux à la con,et j’ai rejeté sans trop de regrets à tout jamais l’auteur cocaïnomane le plus abus de lui-même sur lequel j’ai pu tomber. Le prof m’a un peu calmée après les cours en me disant qu’il partageait mon opinion et que seul un être exécrable pouvait avoir pondu cette chose ce qui m’a vaguement soulagée.
    Le film 99F était néanmoins assez bon(de la part de quelqu’un qui n’a pas lu le livre et qui a donc peut-être pris le seul ouvrage catastrophique de sa bibliographie), et je devrais te fouetter avec des orties pour comparer ce frenchie à la mords-moi le noeud au mirissime Chuck Palahniuk. Chuck Palahniuk c’est comme Chuck Norris, personne ne lui arrive à la cheville sauf sa chaussette.

  4. Bhaa ! pour commencer on parle pas du même livre donc je ne me prononcerai pas sur celui que tu as lu.
    Concernant le personnage de Beigbeder on se rejoint surement: c’est une tête à claque, un dandy sniffeur enfant pourri gâté. Mais justement c’est ce qui me plait. C’est totalement assumé et il ressort la classe indéniable de cette élite de bourgeois bien éduqués, cultivés et pleins de fric. C’est le genre qu’on aime détester.
    N’empêche que le style désabusé et blasé me plait pas mal. Et je persiste à trouver le discours du livre intelligent même si c’est pas du Kant.
    Quant à Chuck loin de moi l’idée de les comparer, mais ça a fait écho, peut être dans le côté « séquence », très découpé. Peut être aussi la vision du système comme une machine gigantesque et trop bien huilé pour être attaqué.
    De toute façon tu iras en enfer pour idolâtrie alors les coups d’orties je les attends !

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web