Hubert Selby Jr. – Last Exit To Brooklyn

Alors voilà, j’avais déjà attaqué le sieur Hubert en janvier avec Le Démon, du coups comme promis et avec un peu de retard je me suis attelé à celui-ci, et ce sera sûrement mon dernier de l’auteur sauf si j’ai un sursaut de volonté pour Requiem For a Dream mais j’en doute. Lire ce livre a été dur. Un mois pour 300 pages c’est lent. Pourtant j’aime bien ce qu’il raconte. C’est assez noir, presque poétique d’une certaine manière mais dans le genre bien crade et dégueulasse.
Le livre est une suite de nouvelle dans le même univers, voire le même quartier. Une bande de gagne rien qui boivent et prennent l’argent où ils peuvent en se défoulant sur qui leurs tombe sous la main, un groupe de travesties romantique qui supporte la vie à coups de drogue et d’alcool, le récit d’une beuverie de mariage, l’histoire d’une nana semi-prostituée arriviste dont le seul talent est une poitrine généreuse, un syndicaliste casse-burne alcoolique en plein questionnement sexuel et enfin la vie d’un immeuble de banlieue. Toutes ces histoires sont assez glauques, « Tralala » en particulier, parfois touchante comme « La reine est morte » et globalement ça m’a plu.
En revanche le style me gonfle. L’absence casi-systématique de ponctuation, les dialogues mêlés dans les pensées elles-même mêlées dans les descriptions, tout ça créé une bouillie lourde à digérer. Je me suis essoufflé à lire, du coups le rythme est étouffant et c’est peut être une réussite de l’auteur puisque c’est volontaire mais j’adère pas. Ça m’a gavé, saoulé, ces pleines pages sans temps mort, où le quotidien se répète, où les pensées tournent en rond. Je ne parle même pas des épisodes de plusieurs pages tout en majuscule parce que les personnages se crient dessus. Quand je lis ça, ça m’agresse. J’ai compris qu’ils se gueulaient dessus pas la peine de continuer avec trois pages de « PASSE MOI LE SEL CONNASSE OU JE T’EN METS UNE VA TE FAIRE VOIR SALE PORC REPONDIT ELLE ». Je trouve ça juste lourd. C’est un style, je ne critique pas la méthode, elle a son efficacité mais ça ne marche pas avec moi.

4 commentaires

  1. Moi non plus, ça ne me plaît pas tellement ce style d’écriture. Ca rend souvent le texte indigeste et on met tellement de temps à lire le livre que finalement le plaisir s’en va. (au fait quand je coche se souvenir de mes info et que je reviens commenter, ça ne mémorise jamais c’est normal ?)

  2. Ca ne le fait que sur le tien. En fait ça sauvegarde mes données quand je commente plusieurs fois dans le même temps de navigation mais si je ferme et que je reviens sur ton blog, plus rien n’est mémorisé. C’est pas très grave mais je me demandais si d’autres lecteurs avaient eu ce pb.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web