ah ..

Paule Salomon – Bienheureuse Infidélité

Paule Salomon est une psy et le livre reproduit donc ce que font les psys, c’est à dire répondre aux interrogations par des interrogations. Parce que, évidemment il n’existe aucune réponse miracle.
Le livre aborde donc la fidélité ou plutôt son absence en remettant en cause à peu près toutes les valeurs de la société, qu’elles soient morales, sociales ou religieuses, questionnant la monogamie, ou le concept même de l’amour romantique qu’il faut tout simplement jeter aux orties.
On se penche donc sur des sujets aussi variés que le patriarca, le désir, le tantra(passages assez « illuminés »), la polyfidélité, le polyamour, le sexe, l’échangisme, la jalousie, les définitions du couple ou encore les notions de propriété affective.
Un bouquin très intéressant pour peu qu’on accepte de remettre un peu en cause nos valeurs, et qui à l’avantage d’aborder tout l’éventail du sujet. À lire.

3 commentaires

  1. La polyfidélité comme son nom l’indique, c’est être fidèle à X personnes définies. Mettons que tu soies en relation avec 3 personnes, tu reste fidèle à ces 3 là(ce qui est déjà pas mal.
    Le bouquin prône surtout de ne pas considérer la monogamie(charmant pays) comme l’unique norme viable du couple et par extension pour répondre à ta question, oui il prône l’infidélité, qu’elle soit passagère, encadrée ou un signe révélateur. Je trouve ça plutôt honnête face à la réalité actuelle plutôt que de continuer à croire qu’on peut aimer inlassablement et invariablement la même personne 40 ans durant sans jamais éprouver d’autre attirances. Question de point de vue et de capacité de se remettre en question, c’est pas une obligation de l’être c’est simplement considérer que c’est aussi une possibilité et pas forcément un péché mortel

  2. ah bon les psy repondent aux interrogations par des interrogations ? bah tu dois pas aller tres loin avec ça ou ça doit faire ch..de payer 50 euros si le psy t’aide pas plus ..
    me semblait-il qu’il y avait des psy qui donnaient des reponses ou tout du moins qui te guidaient un peu plus …

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web