On attendait les résultats le 21 ou le 25. Le 21 le téléphone est resté silencieux mais on savait déjà le pourcentage de réussite : 85%
Le weekend fut long et le lundi encore plus. Hier matin, le soleil pointait enfin son nez, alors j’en ai profité pour faire un tours en moto. En rentrant, facebook s’allumait de partout et mes collègues commençaient à recevoir le coups de fil rédempteur. Les félicitations pleuvent, j’attends la gorge serrée. Au bout d’une heure j’ai droit à mon appel moi aussi. Mes résultats tombent:

QCM coef 2: 16/20
Conduite Commentée coef 1: 20/20
Pédagogie Salle coef 3: 19/20
Pédagogie véhicule coef 3: 5/20
soit un total de 124/180 -> 14/20

Pour avoir le diplôme il faut la moyenne soit 90/180 ET pas de note en dessous de 7. Je vais donc au rattrapage pour repasser l’épreuve de véhicule. Au début je crois à une mauvaise blague, je m’en suis toujours bien sorti aux entraînements mais cette épreuve est une horreur. Dans la pratique, on est tributaire du trafic, on ne sait pas sur quel élève on tombe, ça peut être un surdoué qui comprend tout ou quelqu’un qui a du mal et à qui il faudra tout détailler. Dans la plupart des cas il est aussi stressé que vous, nous sommes quatre dans la voiture ce qui ajoute du poids, les deux membres du jury sont derrières et ne pipent pas un mots de l’heure de conduite. Cette même heure n’est en rien comme d’habitude pour l’élève qui se retrouve sur un véhicule qu’il ne connaît pas à devoir respecter une trame inhabituelle(présentation, question, évaluation de conduite, bilan, établissement d’un objectif de travail, cours, exercices, évaluation finale, bilan, remerciements). Au final si l’élève conduit 35 minutes en tout c’est le maximum. C’est une épreuve couperet où les jurys vous donnent 7 comme une bonne note.

Le pire c’est de ne pas savoir ce qui justifie cette note, je me repasse la séance en boucle, j’ai respecté la trame, suis rentré dans les temps. Mon élève avait 11 heures de conduite réparties sur 6 mois, je lui ai fait travaillé ses contrôles de rétroviseur qu’elle ne faisait pas du tout. Elle a passé son temps à caler. Du coups je me pose plein de question. Ai-je fait une erreur de sécurité ? me suis planté d’objectif ?

Quand je vois qu’une de mes camarades est descendue de voiture au milieu du cours pour pleurer tellement la pression était forte et qu’elle a eu le droit à son 7 et a son diplôme, je l’ai mauvaise. Mes moniteurs et collègues ne comprennent pas, moi non plus. Sur une promotion de 38, 30 l’ont eu, 7 recalés et moi au rattrapage.

Il aura lieu en septembre où je jouerai de nouveau mon diplôme sur cette épreuve seule. Je vais me réentrainer au mois d’août et j’attends de pouvoir faire la demande de mes commentaires d’épreuves pour savoir ce qui s’est passé. Je crois pas avoir été aussi déçu. Sans parler de la honte quand il faut l’annoncer à tout le monde et à mon futur patron qui m’attendait pour fin juillet. Néanmoins depuis 3 ans il y a 100% de réussite au rattrapage. J’espère que ça passera. Les vacances auront un sale goût d’ici septembre.
Faudra faire avec !
See you.

2 commentaires

  1. OH NON :'( ! Je déteste déjà le principe du téléphone pour te donner les résultats. Quand j’étais dans ma première école passé 12 ans, c’était la manière qu’ils utilisaient pour t’annoncer si tu doublais ou si tu avais réussi, j’ai doublé deux fois dans ma vie donc c’était une véritable horreur et ça devenait une véritable paranoïa entre élèves qui s’appelaient pour savoir où notre professeur en était sur sa liste et si ils étaient hors de danger.
    Ça me rappelle aussi l’épisode de ma soeur où en janvier elle a été inconsolable en découvrant avec moi ses résultats sur internet, elle avait une bonne moyenne et comme toi elle en avait une assez mauvaise qui rabaissait le tout et la mettait en échec. Elle pigeait rien parce qu’elle était sûre d’avoir « très bien » réussi l’examen. Je lui ai conseillé d’aller voir le professeur en question pour vois sa copie et maîtriser le rattrapage, et de voir si ce n’était pas une erreur informatique. La chance était minime mais avec les grandes écoles il y a souvent des erreurs d’encodage, et il s’est avéré que le problème était bien là elle,est passé d’un 5 à un 15 et l’hystérie était terminée.
    J’imagine donc ta déception et je suis d’une nullité phénoménale pour savoir quoi dire dans ces moments-là, comme toi j’ai une rage folle des injustices alors ton épisode sur la fille qui chiale et qui s’en sort mieux ça me rendrait aussi amer que toi et c’est sans doute à cause de plein de petits épisodes comme ceux-là que je suis une grosse aigrie aujourd’hui.
    Courage pour ces mois de vacances à réviser l’affaire, j’ai toujours trouvé ce système vraiment sadique de te foutre une épée de Damoclès au-dessus de la tronche pendant les deux mois d’été, mais je suis sûre qu’en septembre ce sera de l’histoire ancienne!

  2. Courage et je croise les doigts pour la suite mais c’est vraiment rageant car sinon tu as eu des supers notes partout !! j’espère que tu pourras savoir ce qui s’est passé pour te permettre de corriger, il n’y a rien de pire que de ne pas comprendre. Tiens-nous au courant quand tu auras vu les commentaires de l’épreuve.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web