Hip hop non stop

Il y a plus de 10 ans sortait la série manga de 26 épisodes « Samourai Champloo » réalisé par Shin’ichiro Watanabe, un réalisateur Ô combien cher à mon coeur, puisqu’il est responsable de la série Cowboy Bebop. Cowboy Bebop mixait avec un certain talent le space opéra, les chasseurs de prime et la musique jazz et blues. Samuraï Champloo se proposait trois ans plus tard de reproduire le tour de force avec un mélange de chanbara et de hip-hop (ce style de mélange avait aussi très bien marché avec Afro Samurai trois autres années plus tard mais d’un studio différent)
La série m’avait beaucoup moins accrochée mais la musique m’avait beaucoup plu. Je découvre Nujabes et le Abstract Hip-Hop…

…puis j’oublie.Et c’est récemment avec les jeux vidéos que mes goûts musicaux se sont étoffés sans pour autant devenir différents. Pas du tout hip-hop mais pourtant obsédant le trailer du nouveau Resident Evil est hanté par un « Go tell aunt Rhody » dont je ne me lasse pas

encore le prochain Hideo Kojima, « Death Stranding » qui utilise « I’ll Keep Coming » de Low Roar divinement

Mais question hip-hop c’est surtout la team Nesblog qui m’a remis dedans. D’abord avec la série « Pause Process » qui tout en vous expliquant plein de choses cools sur la création technique des jeux vidéos, vous en met aussi pas mal dans les esgourdes. Il y a d’ailleurs une playlist dont je conseille vachement beaucoup l’écoute.
Le genre de fond sonore qui vous fait dire: ‘tain c’est bien ça, c’est qui ?!

Toujours dans la team Nesblog, Bandouch me semble être quelqu’un à suivre de près, si c’est son analyse des arabes dans les jeux vidéos qui m’a attiré, ce sont ces analyses d’album qui me font rester. Le type est une mine d’or de découverte à venir, même si je ne suis pas aussi réceptif à tout ce qu’il cite, j’en découvre pas moins de bons sons. J’ai par exemple enfin découvert Kendrick Lamar:

Ou trouvé une foultitude de références à croiser dans son analyse du dernier Anderson .Paak

Enfin, toujours grace au jeux vidéos, je suis un streamer de League of Legend du nom d’Alderiate, qui utilise pas mal de fonds sonores intéressants dans ses vidéos, en plus d’avoir un humour particulier ou un sérieux problème psychiatrique, je ne sais pas encore. Toujours est-il que je peux maintenant partager ça

Bonne écoute 😉

1 commentaire

  1. Merci toujours pour ces petites capsules musicales, je t’imagine bien dans quelques années retomber sur ces posts et te replonger dans l’ambiance de 2016 Pour ma part je te pique ce chouette morceau de CunninLynguists qui ne me sort pas de la tête (est-ce ton amour des boîtes à musique que je retrouve de façon lointaine dans le sample initial ?), et sur lequel j’aimerais bien un jour inventer une petite chorégraphie aux bolas !

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Message *
Nom *
Email *
Site web